Dikkenek

Je vous conseille vivement ce film dès sa sortie le 21 juin, un film à l’humour 100% belge, parfois un peu trash mais tellement drôle. Bonne séance de sport pour vos zygomatiques.
JC et Stef sont des amis d’enfance, inséparables.
JC est LE dikkenek belge, un donneur de leçon à cinq balles, un moralisateur, un tombeur de minettes, bref une grande gueule intégrale, coiffé comme un peigne.
Stef est tout le contraire. Il cherche le Grand Amour, mais vu qu’il ne bouge pas de son lit, il va avoir du mal à trouver. JC lui explique donc la méthode : faire un saut du point A jusqu’au point G.
Entre ces deux points, JC et Stef vont croiser : Claudy, le directeur des abattoirs d’Anderlecht et photographe amateur (de charme), Greg un bébé-manger vissé à son portable, Natacha une nymphette désoeuvrée, Fabienne une pauvre fille de riches, Nadine une institutrice qui préfère la schnouf aux tables de multiplication, ainsi que Laurence une commissaire de police fâchée avec les conjugaisons, qui ponctue ses phrases à coups de gros calibre.
 
Vous me direz Mais qu’est-ce qu’un dikkenek (prononcé diquenèque) ? c’est tout simplement un gros cou en bruxellois, l’équivalent français d’une personne prétentieuse ou vantarde.
Allez faire un tour sur le site du film qui vous apprendera entre autres la signification d’expression belge.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s